LE CIEL EST ROSE COMME L’AMOUR

e0a5f3c15bd617dd00ebb1c887f4ffbdCela n’a pas dû vous échapper, nous avons pu récemment assister à de magnifiques aurores boréales dans de nombreux endroits du monde. Cette explosion de lumière colorée en a émerveillé plus d’un.


Ce qui m’a frappé, c’est cette couleur rose qui, majoritairement, visitait nos cieux. Je me suis demandée alors, pourquoi ce rose tandis que souvent les aurores boréales offrent de chatoyantes couleurs vertes ?

Et ce matin, au réveil, est venu l’explication : « Le ciel est rose comme l’Amour ». Cette compréhension s’est donnée à moi suite à quelques expériences de vie étalées sur des années et qui ont récemment trouvé apaisement. Des expériences de non-amour, de tristesse et de colère qui depuis longtemps hantaient mon cœur et mon esprit tel un rôdeur tenace et qui régulièrement me renvoyait à l’inconfort relationnel et intérieur. La paix me fuyait trop souvent.

Je sentais au fond de moi cet appel égotique au rejet qui, je l’ai compris récemment, n’était rien d’autre qu’un rejet d’une partie de moi-même : je rejetais cette partie de moi qui rejetait, qui jugeait, qui attendait de l’autre, qui n’était pas suffisamment aimante, qui se jugeait égoïste. Et je rejetais ainsi cette enfant qui ne se sentait pas assez aimée, pas suffisamment reconnue, entendue, récompensée. Ce que je rejetais chez l’autre n’était rien d’autre que la projection de ce que je n’arrivais pas à aimer suffisamment de moi et de mon histoire.

Lorsque les aurores boréales sont apparues, déclenchées par d’intenses éruptions solaires, et donc une élévation vibratoire cosmique importante, un bain d’ondes lumineuses purificatrices et libératrices, je vivais un relationnel très déstabilisant avec un membre de ma famille qui me renvoyait à ma souffrance relationnelle globale.

Pour vous expliquer en quelques mots, l’état de santé de l’un de mes frères, atteint d’une tumeur maligne au cerveau depuis deux ans, s’est récemment grandement dégradé. Evidemment, cette situation me touche profondément. Outre la compassion que j’éprouve vis à vis de lui et sa famille, cette proximité de la mort d’un frère plus jeune que moi, me renvoie au précieux de la vie que nous ne savons pas toujours honorer à sa juste valeur et que nous gâchons souvent de nos tergiversations mentales et égotiques, elle me renvoie aussi au fait que entre ce frère et moi, le rapport a toujours été très difficile.

Je lui en voulais pour cela, lui qui me fermait la porte de son cœur malgré mes multiples tentatives de me rapprocher de lui. Et j’ai fini par comprendre, que je m’en voulais aussi pour ne pas réussir à toucher son cœur suffisamment et enfin trouver une voie de passage de réconciliation. Je m’en voulais également d’attendre toujours cette ouverture qui ne venait jamais et qui me plaçait dans une tristesse et une colère qui empoisonnait régulièrement ma vie et notamment ma vie relationnelle en général.

Pour moins souffrir de cette séparation, j’avais décidé d’adopter la même posture que mon frère, la distance et l’ignorance… Mais ce n’est pas ma nature, mon coeur saignait de m’imposer cette posture, et je continuais de regretter et de maudire cette distance imposée. Et bien sûr, cette posture intérieure attirait toujours plus de distance et de rejet.

Depuis la maladie de mon frère, j’avais à nouveau tenté un rapprochement qui me confrontait toujours plus puisque je ne recevais toujours pas ce que j’attendais. Et voilà le noeud du problème : j’attendaisj’attendais que quelque chose se produise à l’extérieur... j’attendais que mon frère évolue, réponde à mes perches tendues et vienne enfin vers moi, sans me rendre suffisamment compte que ce que j’attendais et qui déclenchait la tristesse et la colère, renforçait la distance.

Car l’on reçoit – et donne – toujours ce que l’on vibre
. Et cette souffrance que j’attribuais au comportement fermé de mon frère à mon égard ne venait pas de lui, elle venait de mon rapport à moi-même. Je n’étais pas en paix… Je n’étais pas en paix avec moi-même : Quelque part au fond de moi, je m’en voulais de ne pas arriver à trouver la voie de passage vers le cœur de mon frère. Je m’en voulais aussi de toujours tenter de l’approcher, et de me faire violence pour cela, et de m’en retrouver à chaque fois blessée… Je m’en voulais de ne pas fermer définitivement mon cœur à cet être qui visiblement ne me voulait pas dans sa vie. Je remettais en question ma sincérité dans mon désir de contact et détestais cette posture de victime qui m’habitait dans ma relation avec lui. Je m’en voulais de le juger, de le détester parfois, et récemment je me trouvais très égoïste de lui en vouloir encore alors que son état de santé l’approchait de la mort.

Et les aurores boréales, qui se sont corrélées à la période de l’Ascension, élévation du Christ ressuscité selon la tradition chrétienne, libération suprême symbolisant le retour à La Source Amour, ont apporté ma libération.

Cette libération est consécutive de toutes les dernières tentatives d’approche que j’ai faite auprès de mon frère et de sa femme, de la compassion/Amour que j’éprouvais à leur égard qui m’a fait sortir de toute attente et de tout jugement les concernant, et de l’amour et du pardon que je me suis donnée. Cette libération s’est faite grâce à l’Amour conjoint offert à l’extérieur et offert à moi même.

Jusqu’à cet instant d’union entre ma blessure et l’Amour guérisseur, je tentais de recevoir l’Amour de l’extérieur sans me rendre compte réellement que j’envoyais de l’attente et du ressentiment qui m’étaient naturellement retournés. Car on reçoit toujours ce que l’on attend, ce que l’on vibre.

Le fait de recentrer mon attention sur moi, sur ce que j’attendais, de comprendre ce qui me manquait et de Me le donner, a totalement transformé ma vibration. Cette vibration est alors devenue pur Amour unificateur. Quelque chose a lâché en moi : je suis sortie de l’attente et l’Amour qui unit a pu à nouveau circuler : J’ai reçu un mail de la femme de mon frère qui m’a apaisé et j’ai accueillie pleinement mon Amour pour moi.

Car il s’agit bien de cela : l’Amour pour soi qui régit tout le reste. Et ce pardon, cette compassion, cet Amour que je me suis offert et que j’ai offert à mon frère et à sa femme, m’ont permis d’enfin sortir de la souffrance de l’attente.

J’ai compris aussi depuis, que lorsqu’on dit que nous portons Dieu en nous, que nous sommes Dieu, nous sommes en fait les seuls capables de nous offrir, d’offrir à notre enfant humain intérieur qui souffre, le pardon et l’Amour qu’il cherche souvent désespérément à l’extérieur. En ce sens, nous sommes le Dieu Amour qui peut tout nous offrir, tout nous pardonner et nous aimer totalement, entièrement, inconditionnellement.

Nous portons en nous cette Divinité d’Amour Inconditionnel que nous nommons parfois Dieu ou Conscience Supérieure et que lui laisser suffisamment d’espace en l’invoquant, en l’appelant, en la regardant avec confiance, nous permet de guérir notre cœur. Et ce cœur empli de notre Divinité peut alors rayonner cet Amour jusqu’à apaiser notre ego. Cet Amour « auto-offert » peut alors rayonner à l’extérieur et apporter sa part de paix au monde.

Les Poussées Vibratoires Cosmiques actuelles sont puissantes et le seront de plus en plus jusqu’à ce que nous trouvions la paix. Sachons nous ouvrir suffisamment pour accueillir l’Amour Inconditionnel qu’elles transportent car nous sommes accompagnés.
.

Ce texte est issu de l’édito de ma lettre d’informations ETINCELLE du mois de mai
Le 15 mai 2024

Claire Relience - Somato-psychopédagogue, Auteure & thérapeute holistique en cabinet et en ligne
.
Pour COMMANDER MON LIVRE, cliquez sur l’image :

Couverture avec filet

S’ABONNER A ETINCELLE, ma News Letter mensuelle, cliquez sur l’image :

ETINCELLE4

*******************************

Cet article vous a été utile ? Il pourrait l’être pour d’autres et je vous remercie de le PARTAGER
***

Vous avez  besoin d’être accompagné ? Vous pouvez ME CONTACTER  au +216 55 66 40 73 ou (cliquez sur) :
Via Facebook  – Sur TelegramPar mail

 ***

Pour ÊTRE NOTIFIE à chaque nouvel article de ce blog, faites votre demande  ici

***

J’ai BESOIN de votre soutien : faire un DON (cliquez sur) : ma cagnotte Tipeee

, ,

S'abonner au blog ou accéder à d'autres de mes articles & supports

CLIQUER SUR : Icône 1 : demander votre ABONNEMENT gratuit par mail - Icône 2 : Accéder à mon FACEBOOK - Icône 3 : Accéder à ma chaîne YOUTUBE - Icône 4 : Accéder à mon canal TELEGRAM - Icône 5 : Commandez MON LIVRE

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Tpe : Echographie et grossesse |
Harmonieaunaturel |
Petitchevalpourungrandage |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lamenageredemoinsde50ansmai...
| Rallyesantecitoyennete2015
| Cinéole