Se libérer de ses blocages – Un processus à la fois corporel, psychologique et énergétique

8 juillet 2017

Déploiement de soi

1795676_457312184395208_615830119_nLE CORPS MAÎTRE DU CHANGEMENT ?

Dans nos vies, nous nous sentons parfois bloqués, comme coincés dans des situations répétitives, des habitudes lourdes et inadaptées, des peurs incompréhensibles et inhibantes, des tristesses envahissantes, un environnement plat et sans intérêt. On a l’impression de ne plus avancer, de ne plus rien créer, de subir plutôt que de diriger notre vie, de ne pas être à notre juste place. Bref, on a le sentiment de ne pas aller au bout des nos rêves, de notre potentiel, de nos capacités qu’on sent pourtant bien présentes tout au fond de nous mais que nous n’arrivons pas à mettre en lumière.

Ma pratique quotidienne en solo ou avec les personnes que j’accompagne, mes recherches, mes lectures mes compréhensions méditatives me mènent aujourd’hui à te partager mes propositions pour t’aider à y voir un peux plus clair et à essayer de relancer ce que tu es aujourd’hui vers un avenir plus adapté à tes besoins fondamentaux.

Ce que j’ai remarqué d’abord c’est qu’une évolution, une transformation réussie doit s’appuyer sur tout ce que tu es, dans toute ta globalité corporelle, environnementale, neurologique, psychologique et énergétique. Faire l’impasse sur un aspect de soi risque de te faire passer à côté d’une partie fondamentale de ton potentiel.

Tu le constateras certainement au fil de ta lecture, le rôle du corps est, dans cet article prépondérant car j’ai pris conscience que même s’il retrouve peut à peut droit de citer dans les pratiques de développement personnel ou quelques études scientifiques ciblées (notamment les travaux sur les fascias) le corps est bien souvent mis de côté au profit de la seule pensée qui semble l’unique habilitée à diriger notre vie.

Pourtant, le corps, en tant que seul support de vie qui nous permette d’être au monde, en tant qu’interface première avec notre environnement et nous même, est l’interlocuteur privilégié de notre fonctionnement, de nos choix et au bout du compte de notre existence dans ce monde. Notre corps porte son intelligence propre et ça on en est presque totalement inconscient.

C’est pourquoi je m’attache à remettre en lumière ici le rôle essentiel du corps dans notre capacité à bien gérer notre vie, à avancer, à nous épanouir et à vivre heureux.

L’IMPORTANCE DU CORPS ET DE SES EMOTIONS

Lorsque je parle de corps, je parle de CORPS GLOBAL c’est à dire du corps comprenant notre physiologie matiérée (cerveau, muscles, os, cellules, fascias, sang, lymphe, hormones, viscères, système nerveux…) mais aussi nos pensées vibratoires (conscientes et inconscientes), et nos émotions à la fois chimiques et vibratoires…

Le corps global est donc notre support de vie matériel et énergétique. C’est par lui que nous traversons la vie, que nous vivons nos expériences et que nous mémorisons nos vécus. Il est à la fois matière et énergie. Il est notre interface entre notre vie matérielle et notre vie spirituelle. Il est le lieu de convergence de notre matière et de notre âme. J’y reviendrais plus loin.

Le corps matière influence toute notre vie :

Un corps dense (tendu, stressé, douloureux) favorise l‘immobilité physique, chimique, électromagnétique et vibratoire.

Un corps détendu favorise au contraire une libre circulation de l’information qu’elle soit physique (gestuelle), biologique, chimique ou vibratoire. Plus notre corps est détendu, et plus la circulation d’informations se fait de manière fluide, libre et plus cette circulation favorise le bien-être, la joie, la santé et la conscience.

LE LANGAGE DES EMOTIONS – UNE COMMUNICATION VIBRATOIRE ET BIOLOGIQUE

Mais, au fait qu’est-ce qu’une émotion ?

Une émotion contrairement à ce qu’on pense souvent est une réaction physiologique (du corps) d’adaptation à une situation extérieure (événement, images, paroles…) ou intérieure (ses propres pensées). Cette réaction est destinée à transmettre un message ; à nous même d’abord (notre cerveau) et à nos interlocuteurs extérieurs. Cette information permettra à notre corps d’adapter son fonctionnement physiologique afin d’optimiser nos réactions face à la situation afin que nous puissions traverser l’épreuve dans les meilleures conditions. L’émotion a aussi pour mission de rendre visible à l’extérieur ce que nous ressentons afin que notre interlocuteur éventuel adapte son comportement à ce que nous sommes.

Vous l’aurez compris, notre corps global communique en permanence, aussi bien de nous à nous (corps/cerveau et cerveau/corps) mais également de nous à l’extérieur. Il communique de manière chimique, électrochimique et électromagnétique. Notre cœur émet des ondes électromagnétiques très puissantes. Nos viscères, notre cerveau émettent des ondes vibratoires et/ou chimiques que nous appelons EMOTIONS. Notre corps par les émotions qu’il diffuse sous forme chimique, vibratoire et tonique (tensions ou relâchement tissulaires) parle.

Ces émotions sont destinées à COMMUNIQUER et si nous n’écoutons pas le message en nous, si nous ne le laissons pas filtrer à l’extérieur, si nous l’éteignons à coup de médicaments ou d’hyperactivité, si nous tentons de le faire taire, il revient inlassablement jusqu’à ce que nous l’entendions.

Il revient et devient de plus en plus visible. D’émotion discrète il se transforme en émotion envahissante, en stress chronique. Puis il déclenche ce que nous appelons des somatisations (les maux du corps, les maladies), les souffrances psychologiques le précèdent ou le suivent…

EN SCIENCES QUANTIQUES, lorsqu’on parle d’informations, on désigne des vibrations ou des ondes  - une onde vibratoire ou électromagnétique, c’est de l’information, de la communication. Le monde, l’univers, tout ce qui existe est en fait un vaste champs d’ondes vibratoires et nous y participons. Nous sommes même constitués de cette même énergie vibratoire que tout ce qui existe dans l’univers. Cette énergie informative se transforme en matière dès lors qu’il est suffisamment dense. C’est ce que nous sommes, c’est ce que sont les animaux, les plantes et tous les objets que nous pouvons toucher : un amalgame suffisamment dense de particules/ondes vibratoires qui créent la matière . En physique quantique, l’onde (la vibration) et la particule (la matière) ne sont qu’une seule et même entité qui change de forme suivant les besoins, la manière dont on la regarde, ou la manière dont on la traite (une onde/particule n’a pas le même comportement suivant qu’elle est observée ou pas).

Ce champs vibratoire étant de l‘INFORMATION PURE, dès lors que nous vibrons au diapason, à la même fréquence qu’une autre, nous entrons en résonance avec cette même fréquence, Ce qu’on appelle « être sur la même longueur d’onde ». Nous devenons cette fréquence.

Alors pour faire court : si tu vibres positif tu reçois tous le positif de l’univers, si tu vibres négatif tu récoltes tout le négatif de l’univers. Et je le rappelle, nous humains vibrons au rythme de nos émotions.

Donc plus tu dégages de vibrations (émotions, pensées) positives et plus tu attires de vibrations positives. Si tu cultives volontairement le positif en travaillant sur le plus de paramètres possibles (émotions, pensée consciente et inconsciente, confiance, croyance adaptée, corps ouvert et relâché…), tu attires le positif.

Tu l’auras compris, lorsque le dicton populaire « qui se ressemble s’assemble » parle de personnes, dans un univers de vibrations on peut l’extrapoler à l’univers entier : les événements, les situations de vie, les objets, les plantes, les animaux, les minéraux, les astres (d’où l’influence des planètes et autres satellites comme la lune sur notre vie)…

L’IMPORTANCE DE LA MEMOIRE

Il faut bien garder à l’esprit que tout notre fonctionnement qu’il soit physique, psychologique ou vibratoire est fondé sur un principe de base : FAVORISER ET OPTIMISER LA VIE. LA VIE est l’objectif numéro un pour tout être vivant.

Si je tiens à ce que tu le comprennes c’est que c’est de cette règle de base que découle toute la suite de notre fonctionnement, de nos adaptations et…. de nos inadaptations car évidemment malgré notre perfection il y a quelques petites choses qui ne tournent pas toujours de manière parfaite, d’où l’objet de cet article.

NOS SENS DANS LE PROCESSUS DE MEMORISATION.

Nos sens sont les premiers capteurs de notre apprentissage. Les premiers à intégrer une information venue de l’extérieur ou de l’intérieur de nous. La première étape qui mène à la connaissance et les premiers outils à nous transmettre une information liée à notre survie.

Il y a tout d’abord nos SENS EXTEROCEPTIFS qui nous mettent en rapport avec le monde extérieur, ce sont les plus connus :

La VUE qui nous offre les informations visuelles (lecture, écriture, événements extérieurs…) ;

Le TOUCHER : qui nous apporte l’information tactile (chaleur, froid, douleur, plaisir…) ;

L’OUÏE : qui nous transmet l’information auditive (parole de l’autre, bruit, silence…) ;

Le GOÛT : qui nous donne l’information gustative pour savoir ce qui est bon, mauvais dans notre fonction alimentaire (fonction de vie) ; 

et L’ODORAT : qui nous sert à reconnaître ce qui est bon ou mauvais pour notre fonction vitale qu’est la respiration (bonnes ou mauvaises odeurs qui peuvent indiquer un danger potentiel par exemple) ; 

Mais nous possédons également d’autres sens moins connus et pourtant tout aussi essentiels à notre survie, les SENS INTEROCEPTIFS qui nous permettent de percevoir l’information interne.

La PROPRIOCEPTION : la fonction de la conscience de soi dans l’espace lié à notre posture et aux informations articulaires, musculaires… les fonctions du mouvement ou de l’immobilité ;

L’INTEROCEPTION ou la perception viscérale de nos émotions et de nos sensations internes et qui nous mène très certainement à ce qu’on appelle communément notre sixième sens, autrement dit, à l’intuition.

Tous ces sens sont donc la base de notre mémorisation, de l’analyse puis de l’intégration de nos expériences de vie dans notre fonctionnement quotidien. Et nos expériences sont intégrées au niveau de notre cartographie neuronales dans le cerveau mais aussi dans toutes les parties de notre corps qui possèdes des neurones autonomes (le cœurs, les viscères abdominaux, la peau… et sans doute dans d’autres parties non encore répertoriées par les avancées scientifiques qui ont récemment fait ces découvertes) sous forme de connections synaptiques. Certaines mémoires sont conscientes, d’autres inconscientes. Je ne m’étendrais pas sur ce vaste sujet de la conscience mais si le sujet t’intéresse reporte toi à la bibliographie en fin d’article.

Si je souligne l’importance des sens dans notre processus de mémorisation et donc de notre fonctionnement, c’est qu’ils sont également partie intégrante de notre corps global (et pas seulement au niveau de notre cerveau). On peut donc avoir une influence très concrète sur ce fonctionnement. Pour cela il suffit d’utiliser les outils adaptés dont je vous parle plus bas.

PSYCHOLOGIE POSITIVE – NEUROSCIENCES ET MEMOIRE 

Le type d’outil que sont les affirmations et les visualisations positives permettent d’installer au niveau de ton cerveau, au niveau neuronal, de nouvelles connections neuronales qui sont axées sur du POSITIF plutôt que sur du négatif.

L’expérience NEGATIVE est en fait inscrite prioritairement dans notre mémorisation naturelle car elle est le point de départ de l’attitude, du fonctionnement des actions qui sont sensées favoriser la vie. Cette mémorisation du négatif nous empêche de refaire deux fois les erreurs qui nous ont fait du mal et qui pourraient mettre notre vie en danger. C’est pourquoi notre cerveau est programmé pour faire se souvenir plus du négatif que du positif. Et ce n’est pas tout. Il mémorise et conditionne notre fonctionnement futur à partir de LA PREMIERE expérience vécue (événement) ou acquise (par mimétisme ou par verbalisation répétée) que nous rencontrons dans notre vie. C’est pour cela que le rôle de l’éducation (sous toutes ses formes) est si important à l’avenir d’un enfant.

Quelques exemples :

Par l’expérience :

- On se brûle une fois puis on apprend et on ne remet pas la main dans le feu une deuxième fois.

Par l’éducation orale :

- On nous répète à longueur de temps « attention tu vas te faire mal », « attention c’est dangereux », « tu es vraiment trop bête », « tu es un incapable », « ne fais pas ci », « ne touche pas ça »… On finit par y croire

Par mimétisme :

- Mon père déteste toute forme de religion, j’en viens à détester toute forme de religion sans savoir vraiment pourquoi. Je projette cette haine/peur dans ma propre vie alors qu’aucune expérience concrète n’a validé un quelconque danger pour moi ;

- Ma mère a peur des hommes, j’en viens à avoir peur des hommes sans qu’aucune expérience ne vienne valider une telle croyance.

- Je ne mange jamais de fromage parce qu’on ne mangeait pas de fromage dans ma famille.

LE PRINCIPE D’APPRENTISSAGE PASSE PAR LA REPETITION. Plus tu répètes une info, plus elle s’inscrit au niveau neuronale et plus elle crée de connections dans le cerveau. C’est comme ça qu’on mémorise.

Plus tu répètes, mieux tu mémorises et plus les connections neuronales de cet apprentissage sont nombreuses.

Tout ça pour te dire que tu rééduques ton cerveau au positif en faisant des affirmations positive. Plus tu inscriras de positif (par la répétition et l’attention que tu apprendras à poser sur des petites choses positives de ta vie) dans ton cerveau et moins il y aura de place pour le négatif.

Tes connections neuronales se développeront vers le positif plutôt que vers le négatif c’est aussi simple que ça.

L’IMPORTANCE DE LA PENSEE

On l’a vue, toute pensée est crée à partir d’une expérience ressentie, (avec nos sens) à partir de notre interaction entre nous et notre monde intérieur (perceptions sensorielles mais aussi pensées) ou extérieur (événements, expériences, éducation, interaction avec autrui).

Aucune pensée n’existe sans cette interface qu’est l’émotion qui passe par l’utilisation de nos sens, tous nos sens.

LA PENSEE NEGATIVE ATTIRE L’ENERGIE NEGATIVE

Lorsque tu envoies dans cet univers d’information vibratoire une pensée négative (qu’elle soit consciente ou inconsciente), qui s’associe forcément à une émotion négative (donc à une vibration négative), tu reçois ce que tu as, (souvent bien malgré toi puisque tu n ‘es conscient que d’une infime partie de tes pensées) demandé, du négatif. Tu envoies une demande vibratoire négative, tu reçois du négatif.

LA PENSEE POSITIVE ATTIRE L’ENERGIE POSITIVE

De la même manière, Si tu lances une pensée/émotion vibratoire positive dans l’univers, tu reçois ce que tu as demandé, du positif.

C’est pourquoi, et tu l’as peut-être déjà remarqué dans ta vie : lorsque que tu vas mal, il ne t’arrives que des choses désagréables et lorsque que tu vas bien, tout paraît simple, fluide, tout est facile. Tu attires ce que tu es. C’est dur à entendre et sans doute injuste mais c’est pourtant une réalité. La bonne nouvelle c’est que nous avons tous tout le potentiel pour favoriser le positif, c’est juste une question de choix (et d’un peu de volonté et de persévérance j’en conviens).

LA PENSEES associée à l’EMOTION est LE PLUS PUISSANT DES MOYENS DE COMMUNICATION et donc de CREATION humaines qui existe. C’est à partir d’elle que nous créons notre monde. C’est pour ça que Gandhi disait « change toi et le monde changera ».

Voilà pourquoi associer une affirmation et une visualisation positive à une émotion positive est essentiel à l’aboutissement de ton intention et voilà pourquoi aussi l’affirmation ou la visualisation positive ne fonctionnent pas certaines fois, parce qu’on ne s’est pas imprégné suffisamment dans l’émotionnel de notre projet.

LE TRAVAIL SUR LE MENTAL (ou l’EGO) pour PRENDRE CONSCIENCE DE SES CROYANCES INFONDEES de SES FONCTIONNEMENTS INADAPTES et DESENCLENCHER les pensées toxiques INCONSCIENTES

Parce que l’énergie universelle ne fait aucune différence entre tes pensées conscientes ou choisies (tes intentions) et inconscientes (ton ego/mental, tes croyances acquises limitantes qui se construisent sur les croyances de tes parents, de l’enseignement que tu as reçu, de ta culture, de ta religion… tes souffrances et tes expériences passées), le travail sur le MENTAL, le travail de PRISE DE CONSCIENCE (par la méditation, le travail d’écriture, la verbalisation accompagnée…) est essentiel afin de pouvoir lancer une énergie consciente positive qui t’apporteras ce qui est vraiment important pour toi (et pas pour tes parents, pour tes professeurs, le prêtre de la paroisse, l’imam, ton médecin, ton nutritionniste, ton psy, la publicité, la star en vogue…).

Tu peux alors faire de vrais choix conscients et ne plus te laisser dicter inconsciemment des choix inadaptés induits par les désirs et les croyances d’autrui, par tes peurs d’enfants, tes expériences passées douloureuses… (bref ton mental ou ton ego) qui se sont peu à peu inscrits comme base de fonctionnement normal dans ton inconscient et qui murmurent à tes oreille dès : « fait attention » « c’est dangereux », « tu n’est pas à la hauteur », « tu n’y arriveras jamais », « ça fait mal »…

L’IMPORTANCE DU PRESENT

SE FOCALISER SUR LE PRESENT POUR ENTRER EN COMMUNICATION AVEC L’ENERGIE UNIVERSELLE. 

Dans notre monde d’ondes vibratoires il n y a ni passé, ni futur. Il n’y a en fait aucune notion de temporalité. Le passé et le futur ne sont que des représentations mentales, des projections faites à partir du présent. C’est pour cela que se focaliser sur le présent est le seul moyen d’accéder à la possibilité de communiquer avec l’universLa communication se fait dans l’immédiateté, tout comme l’émotion n’existe que dans le moment présent, tout comme la sensation se vit dans l’ici et le maintenant uniquement, tout comme la pensée juste émerge dans l’instant.

Le travail de VISUALISATION assortie de l’EMOTION qui travaille avec l’imagination (la pensée vibratoire projetée) nous place toujours dans le moment présent (même si c’est un vœux pour le futur) car elle est associée à une émotion (vibratoire) qu’on ne peut vivre que dans le présent. D’où l’intérêt de choisir ses projection positives par l’imagination plutôt que de subir des visualisations négatives (TV, réseaux sociaux et autres médias ou toutes influences extérieure telles les personnes négatives).

L’AFFIRMATION POSITIVE assortie de son EMOTION positive nous projette dans un avenir imaginaire verbalisé (que nous faisons exister dans un présent non encore advenu mais qui existe puisque nous le créons en imagination maintenant) génère une pensée créatrice. De cette pensée naît notre réalité. Si tu observes un peu ta vie d’aujourd’hui, tu te rendras compte que tout ce que tu as, tout ce que tu vis aujourd’hui tu l’as un jour élaboré en pensée. Si tu n’en est pas convaincu, rappelle toi que tes pensées peuvent être conscientes et donc choisies mais aussi inconscientes et donc influencées par les tiers et les événements qui ont jalonnés ton passé d’ou l’impression possible de ne pas faire ou être ce que tu veux (mais d’être ce que voulait tes parents par exemple).

Mais revenons à la pensée créatrice. Elle nous placera, soi dans une ACTION  (si elle est positive) pour accéder à notre intention, soi dans une IMMOBILITE de victime impuissante (si elle est négative) qui fera stagner la situation et c’est là qu’on tourne en rond et qu’on a l’impression de ne pas avancer, de ne pas être à sa place.

En quelque sorte, l’affirmation positive, la visualisation positive, la méditation qui favorise le lâcher-prise, l’accès à l’origine de la pensée, qui nous place dans le présent ; le travail corporel conscient qui travaille sur le relâchement tissulaire (pour optimiser la circulation des informations) nous permettent de nous ALIGNER à l’univers vibratoire, dans le seul lieu existant, LE PRESENT  pour entrer en communication avec lui de manière CONSCIENTE, CONSENTIE RELACHEE, EN CONFIANCE. On redevient alors maître de sa vie. On ne la subit plus.

EN CONCLUSION

je dirais qu’ASSOCIER :

- Une rencontre corporelle avec soi-même pour aider à prendre conscience de son potentiel corporel imperçu, pour favoriser le relâchement tissulaire et la bonne circulation des informations (par le biais d’outils tels que la Fasciathérapie, la respiration consciente, la Gymnastique Sensorielle, le Qi Gong, le Yoga et toutes les techniques ou méthode qui favorisent le lien psycho-corporel) ;

- Un travail sur les croyances et l’égo qui passe par une mise en perspective de son vécu passé (par un travail d’écriture, l’EMDR, ou de verbalisation accompagnée par exemple) ;

- une pensée positive (affirmation positive),

- associée ou non à une visualisation positive (imagination)

- qui aident l’émotion positive à exister

- dans le présent,

ont un puissant pouvoir de communication avec l’énergie vibratoire de l’univers. C’est comme ça que fonctionne la LOI D’ATTRACTION : « QUI SE RESSEMBLE S’ASSEMBLE. »

Ce travail global pourra te mener à la perception puis à la compréhension de ce qui est vraiment important pour toi. Il mènera également l’univers à s’aligner sur tes aspirations les plus profondes. Tes choix, les événements, les personnes que tu rencontreras te nourriront dans la justesse et le respect de ce que tu es profondément.

Tu vois ce que je t’ai raconté ici, c’est un peu l’histoire de mon parcours. Si j’ai voulu aller un peu plus loin et te le transmettre aujourd’hui c’est que ça a tellement bien marché pour moi que j’en ai fait mon métier, un métier du corps, de l’esprit et de l’âme. Un métier qui met en œuvre mon humanité aimante et mon désir de transmettre.

C’était pas gagné d’avance, c’est aussi pour cela que je crois à tous les possibles. Et je me dis que si j’ai pu le faire, tout le monde peu le faire.

Alors, t’as plus qu’à !!!

Claire Relience - Somato-psychopédagogue, Auteure & thérapeute holistique en cabinet et en ligne

Bibliographie

Le cerveau attentif – Jean Philippe Lachaux

Le pouvoir de la conscience – Dr Mario Beauregard

Le corps quantique – Deepak Chopra

La divine matrice – Gregg Braden

L’art perdu de la prière – Gregg Braden

La guérison par l’amour – Dr Léonard Laskow

Le travail d’une vie – Thierry Janssen

Vivre en paix – Thierry Janssen

Le cantique des Quantiques – Sven Ortoli et Jean-Pierre Pharabod

L’autre moi-même – Antonio Damasio

La Somato-psychopadagogie – Eves Berger

Le moi renouvelé – Danis Bois

 ********************************
.
Pour COMMANDER MON LIVRE, cliquez sur l’image :

Couverture avec filet

S’ABONNER A ETINCELLE, ma News Letter mensuelle, cliquez sur l’image :

ETINCELLE4

*******************************

Cet article vous a été utile ? Il pourrait l’être pour d’autres et je vous remercie de le PARTAGER
***

Vous avez  besoin d’être accompagné ? Vous pouvez ME CONTACTER  au +216 55 66 40 73 ou (cliquez sur) :
Via Facebook  – Sur TelegramPar mail

 ***

Pour ÊTRE NOTIFIE à chaque nouvel article de ce blog, faites votre demande  ici

***

J’ai BESOIN de votre soutien : faire un DON (cliquez sur) : ma cagnotte Tipeee

, , , , ,

S'abonner au blog ou accéder à d'autres de mes articles & supports

CLIQUER SUR : Icône 1 : demander votre ABONNEMENT gratuit par mail - Icône 2 : Accéder à mon FACEBOOK - Icône 3 : Accéder à ma chaîne YOUTUBE - Icône 4 : Accéder à mon canal TELEGRAM - Icône 5 : Commandez MON LIVRE

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Tpe : Echographie et grossesse |
Harmonieaunaturel |
Petitchevalpourungrandage |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lamenageredemoinsde50ansmai...
| Rallyesantecitoyennete2015
| Cinéole